L'adhésion de la Turquie à l'UE

L'adhésion de la Turquie à l'UE

La Turquie est connue pour sa situation stratégique au centre d'une vaste région qui s'étend des Balkans au Caucase, de l'Asie centrale au Moyen-Orient et de la Méditerranée à la mer Noire. Compte tenu de l'évolution de son environnement immédiat, elle s'impose comme un facteur de stabilité politique, économique et culturelle. S'approchant rapidement de l'Occident après la Seconde Guerre mondiale, membre des institutions fondamentales de l'Occident telles que l'OTAN, la Turquie déploie des efforts intenses pour être incluse dans le projet de l'UE depuis presque 60 ans. Avec l'Union douanière en 1996, les relations entre l'UE et la Turquie ont progressé et la Turquie a obtenu le statut de pays candidat à Helsinki. Les pourparlers d'adhésion à part entière de la Turquie à l'UE ont commencé en 2004 et ont permis de constater des progrès dans plusieurs domaines et sur plusieurs sujets, et l'on sait qu'ils présentent des avantages importants pour les deux parties. Parce que la Turquie, avec ses 82 millions d'habitants jeunes, n'est pas seulement un énorme marché pour l'UE, c'est aussi une force dynamique qui aidera l'économie de l'UE à croître grâce à sa main-d'œuvre hautement qualifiée. Récemment, depuis Edirne jusqu'au projet de transport de Kars, qui doit servir de base logistique pour la réalisation des investissements, la Turquie est en mesure d'offrir aux entreprises de l'UE une position avantageuse sur les marchés du Moyen-Orient et d'Asie.

Les avantages de l'adhésion à l'UE en un coup d'œil

Même si la Turquie n'a pas réussi son parcours d'adhésion à long terme à l'UE, ses relations dans le domaine économique semblent être très bonnes. Aujourd'hui, la Turquie est le 5ème partenaire commercial de l'UE et l'UE est le 5ème partenaire commercial de la Turquie et, d'ici 2018, 50% des exportations de la Turquie, soit environ 84 milliards de dollars, et aussi 36% des importations, soit 80 milliards de dollars, se font avec l'UE. 70 % des investissements directs étrangers proviennent des États membres de l'UE. Jusqu'à présent, les États membres de l'UE ont connu certains développements communs après le processus d'adhésion. Tout d'abord, comme prévu, les exportations vers l'UE augmentent, à moyen terme, le pouvoir d'achat des citoyens augmente en moyenne de 20 pour cent et le déficit budgétaire est maintenu en dessous de 3 pour cent grâce à un contrôle étroit de l'Union. En outre, des évolutions positives sont observées dans des domaines tels que les droits de l'homme, l'indépendance de la justice et l'État de droit. En cas d'adhésion, la Turquie devrait également suivre un processus similaire. Pendant que les négociations entre l'UE et la Turquie se poursuivent, selon les critères définis dans l'accord conclu en 2016, si les réfugiés sont accueillis par la Turquie, l'UE devrait libéraliser les visas qu'elle accorde à 66 pays pour la Turquie.

Aujourd'hui, le projet de l'UE promet plus de 600 millions d'habitants, promettant plus que le droit largement connu à la libre circulation ou à une monnaie commune. De la vie individuelle à la vie sociale, des droits de l'homme aux habitudes de consommation, voici les opportunités que l'adhésion à l'UE offrira à la Turquie :

·      Citoyenneté : Les citoyens de la République de Turquie seront citoyens de l'UE avec l'UE. Ils pourront voyager, étudier et travailler librement dans les Etats membres. Si l'on tient compte de l'application récente par la Turquie de la disposition relative à l'achat de 250 000 $ de biens immobiliers pour donner la citoyenneté, non seulement les personnes qui ont obtenu la citoyenneté par le biais de l'immobilier deviennent citoyens turcs, mais elles seront également des citoyens de l'UE.

·      Le droit de vote et d'être élu dans les Etats membres de l'UE : Les citoyens de la République de Turquie dans les pays de l'UE ont obtenu le droit de voter sur un pied d'égalité avec les citoyens de ce pays aux élections locales et au Parlement européen.

·      Les hommes d'affaires pourront s'établir et fournir des services dans l'UE : L'adhésion à l'UE offre aux hommes d'affaires la possibilité d'évaluer toutes les activités sur le marché de l'UE moyennant une redevance, non seulement pour les particuliers, mais aussi pour la libre circulation des services, des biens et des capitaux. Ainsi, tout en respectant le droit des citoyens turcs à travailler librement dans les pays de l'UE, ils fourniront les services qu'ils fournissent en Turquie, ici dans l'UE.

·      Le droit à la libre circulation des travailleurs dans les pays de l'UE : Étant donné que les citoyens des États membres sont citoyens de l'UE, ils ont le droit de postuler à un emploi et de travailler dans n'importe quel pays de l'UE. Avec l'adhésion, les travailleurs citoyens turcs auront également ce droit légal.

·      La possibilité pour les jeunes de recevoir une éducation égale dans les pays de l'UE : Dès leur adhésion, les citoyens turcs auront le droit d'accéder à l'éducation dans les mêmes conditions que les autres États membres de l'UE. Par exemple, un jeune Turc qui souhaite étudier en Italie pourra bénéficier d'un soutien financier et de bourses d'études pour les jeunes Italiens pendant leurs études. Dans le cas d'une éducation payée, l'étudiant turc paiera le même montant qu'un étudiant italien.

·      Soutien au développement des jeunes : Les institutions de l'UE veulent renforcer la solidarité et la tolérance entre les jeunes, assurer leur participation active à la société, développer leur esprit d'entreprise et les aider à acquérir connaissances, aptitudes et compétences. Dans ce cadre, les activités de volontariat menées dans l'intérêt public sont soutenues, en particulier Erasmus. Ainsi, il aide les jeunes des Etats membres de l'UE à établir des partenariats transfrontaliers et à socialiser.

·      Les options d'assurance des consommateurs augmenteront : Les entreprises membres du secteur de l'assurance de l'UE peuvent commercialiser librement leurs services dans d'autres pays et les consommateurs peuvent recevoir des services de compagnies d'assurance dans n'importe quel État membre pour des transactions d'assurance. Ainsi, une autorisation d'entreprise accordée par la Turquie pour effectuer des opérations d'assurance est valable dans tous les pays membres. Avec l'adhésion, les entreprises turques pourront offrir librement des services d'assurance sur un énorme marché d'environ 600 millions de personnes à fort pouvoir d'achat. De même, les entreprises de l'UE pourront opérer sur le marché turc.

·      Production du champ à la table et sécurité alimentaire : Le poste le plus important du budget de l'UE est celui des incitations à la production agricole. Si la Turquie devient membre, elle aura la possibilité de bénéficier des possibilités financières offertes aux agriculteurs par l'UE, qui attache une grande importance au développement rural. Toutefois, l'UE fixe également des normes pour l'environnement, le public, les animaux et les aspects phytosanitaires, le bien-être des animaux et la gestion des terres. Un soutien particulier est accordé aux jeunes investisseurs pour la mise en place de nouvelles installations et le développement structurel de ces installations.

L'adhésion de la Turquie devrait créer des opportunités non seulement pour elle-même mais aussi pour l'UE. L'importance de l'adhésion de la Turquie dans la mise en place d'une politique efficace se manifeste dans de nombreux domaines, notamment la politique étrangère, la sécurité de l'approvisionnement énergétique, le potentiel de main-d'œuvre jeune, qualifiée et dynamique, la migration illégale, la lutte contre la criminalité organisée, etc.

  • Projets garantis par l'État
  • Conseil en droit et investissement
  • Solutions d'investissement personnalisées
  • Service après-vente de haute qualité
  • Forfaits spéciaux pour les investisseurs
  • Passeport turc dans les 3 mois
1